Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

LES PLUS RÉCENTS: L'administration Trump détient un nombre record d'enfants immigrés

Alors que des centaines d'enfants restent séparés de leurs familles, le programme anti-immigrés de Trump a conduit à la détention d'un nombre record d'enfants immigrés. Voici les dernières:

Les détentions d'enfants immigrants ont atteint le plus haut niveau jamais enregistré en raison de la réduction du nombre d'enfants remis à des familles ou à des parrains.

New York Times: «Selon les données obtenues par le New York Times, le nombre d'habitants dans les centres d'accueil pour enfants migrants sous contrat avec le gouvernement fédéral a quasiment été multiplié par cinq depuis l'été dernier, atteignant 12 800 personnes ce mois-ci."

L’administration Trump fait plus que tripler la taille d’un campement pour accueillir encore plus d’enfants immigrés.

Washington Post: «Un camp de tentes pour les enfants migrants dans le désert, près d'El Paso, va s'étendre pour accueillir un nombre croissant d'enfants d'Amérique centrale traversant la frontière, a annoncé mardi le ministère de la Santé et des Services sociaux. HHS, l'agence fédérale chargée de s'occuper des enfants et des adolescents migrants sous garde américaine, a déclaré qu'elle ferait plus que tripler la taille de son camp au point d'entrée terrestre de Tornillo-Guadalupe, passant de 1 200 lits à 3 800 personnes. "

L’administration Trump a affecté 200 millions de dollars de fonds provenant d’autres programmes DHS, dont la FEMA et la Garde côtière, aux efforts de détention et d’expulsion.

CNN: «Alors qu'un ouragan potentiellement catastrophique s'abat sur la côte est des États-Unis, le transfert de 10 millions de dollars du budget de fonctionnement de la FEMA pour financer la détention et les expulsions d'immigrants entraîne la condamnation des démocrates. Mais c'est une goutte dans le seau. L’administration Trump de cet été a discrètement réaffecté 200 millions de dollars de l’ensemble du département de la Sécurité intérieure aux services d’immigration et de contrôle des douanes, malgré les avertissements répétés du Congrès contre le «manque de discipline budgétaire» et de «dépenses non viables» de la CIE.

Laissez Vos Commentaires